Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
5 mars 2008 3 05 /03 /mars /2008 18:28

carcere-duro-andre-philippe

La bibliothèque de Wellin Tellin vous propose de découvrir en primeur quelques activités 2008 pour clôturer l'année du patrimoine militaire :

  • publication du livre "Wellin durant la seconde guerre mondiale",
  • un cabaret-concert "Amours et résistances" produit par l'ASBL "Les territoires de la mémoire" de Dinant, le samedi 26 avril 2008 à 20 heures salle de Lomprez,
  • une conférence intitulée "Ma vie de prisonnier politique" par André Philippe auteur du livre "Carcere Duro",  le samedi 10 mai 2008 à 15 heures à l'église de Froidlieu (voir une présentation du livre ci-dessous).

Pour tous renseignements, Fabienne Laurent 084/43.00.46 (le matin) ou fabienne.laurent@wellin.be.
 


Quelques uns parmi les livres proposés à Wellin sur la Bataille des Ardennes, provenant des bibliothèques de Wellin et de Marche-en-Famenne.

Carcere Duro
d'André Philippe

Un aviateur canadien, seul rescapé de l'équipage d'un Wellington abattu à Sohier, dans la région de Beauraing, fut à l'origine de l'arrestation, le 7 juin 1943, de l'auteur et de sa famille qui l'hébergea dans l'attente de son rapatriement. C'est un agent double du nom de J. Paridaens (dite Violette), qui vendit la mèche. Le verdict du tribunal de la Luftwaffe siégeant au Palace Hôtel à Bruxelles fut sévère : les parents condamnés à mort, l'auteur et son frère à deux ans de Zuchthaus. André Philippe a eu un double but en écrivant cet ouvrage; il a voulu rappeler le sacrifice de ses parents morts au champ d'honneur et faire connaître aux lecteurs ce qu'a été sa vie, semblable à celle de bien d'autres prisonniers politiques qui se sont retrouvés derrière des barreaux belges et allemands.
Source : Librairie Moinet


Mc-Auliffe-celui-qui-a-dit-nuts-et-autres-histoires-Rene-Hojris-et-Roger-Marquet.jpg
Mc Auliffe : celui qui a dit nuts et autres histoires

de René Hojris et Roger Marquet

Ce mot de quatre lettres était une réponse. Une réponse qui fut donnée le 22 décembre 1944 pendant la bataille des Ardennes, en Belgique, à Bastogne. L'homme qui adressa cette brève mais percutante réponse à une délégation allemande lançant un ultimatum aux Américains "rendez-vous ou mourez !" n'était autre que Anthony Clément McAuliffe. Les Américains étaient encerclés, à court de munitions, de nourriture, de médicaments et de tout autre approvisionnement. Il y a cependant une chose dont ils ne manquaient pas, c'était de courage. La réponse méprisante de McAullife gonfla encore, si besoin était, l'extraordinaire esprit de combat des troupes.

Source : Editions Weyrich


heintz-dans-le-perimetre-de-bastogne.jpg

Dans le périmètre de Bastogne
Décembre 1944 - Janvier 1945
de Joss Heintz

 
A l'occasion du 60e anniversaire de la Bataille des Ardennes, le Musée en Piconrue réédite le célèbre livre de Joss Heintz, Décembre 1944-Janvier 1945. Dans le périmètre de Bastogne, augmenté du journal, jusqu'ici inédit, que l'auteur, alors étudiant, avait rédigé en plein combat. Dans la même publication vient se greffer un album d'une trentaine de photos aériennes originales du champ de bataille prises le jour de Noël 1944.
 

 

La bataille d'Ardenne, l'ultime blitzkrieg de Hitler
par Henri Bernard et Roger Gheysens

BATAILLE-D-ARDENNE-ULTIME-BLITZKRIEG-DE-HITLER-BERNARD-GHEYSENS

Dans le contexte du 50e anniversaire de la sanglante Bataille d'Ardenne, ultime assaut de Hitler, de sa Wehrmacht de ses unités SS, brisé et repoussé par la vaillance des combattants américains et des hommes de XXXe Corps britannique, cet ouvrage a pour but d'allier à une analyse lucide et impartiale de cette bataille décisive une documentation photographique de première valeur. L'historique clair, solide et passionnant de Henri Bernard et Roger Gheysens sous-tend une sélection photographique unique, en grande partie inédite, réunie par Peter Taghon dans les archives étrangères et les collections privées.

 
         
CIVILS-DANS-LA-GUERRE-BATAILLE-DES-ARDENNES-rivet-sevenans


BATAILLE DES ARDENNES :
LES CIVILS DANS LA GUERRE


de Luc RIVET et Yvan SEVENANS



Recueil de témoignages de civils pendant la Bataille des Ardennes. Au Nord, jusqu'à la Meuse, après la Bataille.  



 


verdenne-1944.JPG
VERDENNE 1944

de Jean-Louis Giot

Verdenne 1944 : les événements de septembre et les opérations militaires pour le contrôle de la route Marche-Hotton (20-26 décembre 1944). De violents et meurtriers combats eurent lieu dans les villages de Bourdon, Marenne, Menil-Favay et surtout Verdenne opposant la 84ème division américaine à la 116ème Panzer, division blindée de la Wehrmacht.


Photo : château de Verdenne avant la seconde guerre. Pendant, l'offensive des Ardennes en 1944, il fut très endommagé. Les Allemands et les Américains s'y sont battus à la baïonnette.
Source :http://allezlesverts.lalibreblogs.be/
      

La bataille des Ardennes : décembre 1944 - juin 1945

Michel Herubel

michel-herubel-la-bataille-des-ardennes.JPGLe 16 décembre 1944, à 3 heures du matin, entre Aix-la-Chapelle et le Luxembourg, la forêt des Ardennes s'illumine. Des batteries de projecteurs de la Luftwaffe éclairent les nuages, qui réverbèrent une lumière livide sur les vallées neigeuses, sillonnant l'épaisse forêt. Les Panzers se mettent alors en marche, direction : la Meuse. Le plan est de Hitler - comme l'a déclaré l'un de ses détracteurs, le Feldmarschall Gert von Rundstedt : il est génial. Mais l'offensive allemande " Garde au Rhin " - celle de la dernière chance - manque de peu la réussite, faute de réserves suffisantes et d'avions. Les Américains tiendront toutes les positions clefs, comme à Bastogne. Malgré les opérations " ponctuelles " qui devaient ouvrir le front aux divisions blindées des commandos Skorzeny, des parachutistes de von des Heydte et du "Kampfgruppe" supérieurement armé de Peiper, les divisions de Dietrich et de Manteuffel ne pourront jamais briser la résistance qu'Eisenhower sut organiser en moins d'une semaine. Cet ouvrage nous apporte les témoignages précieux de combattants allemands et américains et nous révèle, par des documents inédits, la manière dont Hitler réalisa cette offensive aux conceptions originales, qui fut la dernière du IIIe Reich et faillit remettre en cause la victoire des Alliés en Europe occidentale. 

Les heures rouges des Ardennes
de Paul M.G. Levy

paul-M-g-levy-les-heures-rouges-des-ardennes.JPGL'auteur : après la campagne de mai 1940, il refuse de rester à la radio pour les nazis. Il est incarcéré à la prison de Saint-Gilles, puis au fort de Breendonk, devenu camp de concentration. Cette période dramatique de sa vie lui inspire plusieurs ouvrages : l'un est consacré à "Héros et Martyrs, les Fusillés" ; un autre au fort de Breendonk et, en 1985, "Le défi", une évocation poignante de sa captivité et des méditations qu'elle lui inspira. Relâché en novembre 1941, il rejoint bientôt Londres et reprend la lutte à la BBC où, privilégié par une voix forte et sonore, il soutient le moral de nos compatriotes par ses mémorables éditoriaux. Après le débarquement, il revient sur le continent comme correspondant de guerre auprès des troupes alliées. Il couvre la Campagne des Ardennes, qu'il évoquera plus tard dans un livre "Les heures rouges des Ardennes".
Source : http://rusra-kuiad.blogspot.com



bastogne-la-bataille-des-ardennes-elstob.JPG


Bastogne, la bataille des Ardennes

de Peter Elstob


Brutale, intelligente, servie par le brouillard et la neige, l'offensive von Rundstedt jette la panique dans les rangs alliés. Prises au piège, plusieurs divisions américaines abandonnent le terrain, d'autres s'accrochent désespérément. Après un bref mais douloureux martyr, Bastogne se voit offrir, le 22 décembre 1944, une "capitulation honorable", offre à laquelle le général McAuliffe oppose son célèbre "Nuts !"






ma-bataille-des-ardennes-donald-scott.JPG


Ma bataille des Ardennes
de Donald E. Scott

Décembre 1944 - Février 1945, par Donald E. Scott, sergent d'un peloton du 3ème bataillon du 513 ème régiment de parachutistes de la 17ème Airborne Division.






Sous les bombes et les obus ... mes dix ans

de Norbert Léonard

Publié par le Cercle d'Histoire de Bastogne. L'auteur raconte comment il a vécu, enfant, l'offensive Von Rundstedt dans son village de Bastogne.

Souvenirs d'enfance de la seconde guerre mondiale
de Francis Vaillant

Né à Saint-Hubert le 3 novembre 1932, instituteur et directeur d'école. Récits, réflexions, contes et rencontres actuelles.

Haute Ardenne 1944-1945 : la bataille des carrefours
de Joseph Gavroye

Thème : baraque de Fraiture, Manhay, villages sacrifiés ... et les civils?

L'offensive Von Rundstedt dans la vallée de l'Ourthe
d'Albert 
Hemmer  


La bataille de Bastogne
de Louis Lefebvre
     


Les villes libérées, Namur-Luxembourg et régions
par Jacques Offergeld

La ruée de Von Rundstedt à travers nos Ardennes

de l'abbé François Bertin   
 
L'ardenne en flamme
de Usmard Legros

La bataille des Ardennes, G.I. Joe plaide non coupable !
de Maurice Delaval

La grande bataille des Ardennes
de Hugh M. Cole

Bastogne 1944
de Jacques de Launay

J'ai eu 20 ans en mai 40
de Aimé Boterberge

La bataille des Ardennes autour de Rochefort
de Jean-Lichel Delvaux

Noël SS : la bataille des Ardennes
de Charles B. Mac Donald

 

 

 

20 février 2008 3 20 /02 /février /2008 19:14
A l'occasion de l'arrivée à la bibliothèque de Wellin Tellin du livre de Thomas Gunzig "Mort d'un parfait bilingue" publié en 2001 (oui, il a mis du temps à arriver jusqu'à nous ...), il nous fait plaisir de publier in extenso son billet de mauvaise humeur sur la crise politique belge du deuxième semestre 2007 intitulé "Bande de cons" (la semaine infernale RTBF du 8 novembre 2007).

thomas gunzig mort d un parfait bilingue


Mort d'un parfait bilingue
de Thomas Gunzig

Racontées à la manière d'un Ravalec grinçant nourri de Franz Kafka, voici les aventures d'un jeune homme tenant de Gaston Lagaffe autant que de Bardamu, amoureux par nature, cruel par instinct de survie et ironique par nécessité, au pays de la sale guerre.

Thomas Gunzig est né à Bruxelles en 1970. Licencié en Sciences Politiques, il exerce le métier de libraire (Tropismes à Bruxelles).




Bande de cons !
pas vous, cher public !
Les autres, les formateurs, informateurs, explorateurs, chef de groupe, président de partis flamands, présidents de partis francophone, second couteau, troisième couteau, de gauche, de droite, les cathos, les écolos, les franc-maçons, les libéraux...
Bande de cons de Flandre
Bande de cons de Bruxelles
Bande de cons de Wallonie.
D'abord à tous ceux qui croient avoir gagné les élections d'il y a 5 mois.
A tous ceux qui avaient un grand sourire
A tous ceux qui avaient les bras en l'air.
Le temps est venu de vous avouer quelque chose :
Les gens n'ont pas voté pour vous parce qu'ils vous aimaient.
Les gens ont voté pour vous parce qu'ils étaient obligés.
A la veille du onze juin : dans les rues, les maisons, les bureaux les gens hochaient la tête et se demandaient vraiment qui ils allaient pouvoir choisir dans parmi ce catalogue de nul, de klet, de nouilles, d'opportuniste agressif,
de carriéristes sans charisme,
de mal fringués,
de gros type à l'élocution problématique,
de petit nerveux en pleine tendinite de l'égo,
de semi-hystérique,
de semi-mafieux,
de cynique,
de je-m'en-foutiste,
de raté de tout le reste,
de fils à papa,
d'expert comptable en décrochage professionel
d'entrepreneur en faillite frauduleuse,
de sinistres,
de pas lavés,
de faux gentil
de vrais méchant...
Les Leterme, De Krem, Reynders, Milquet, Michel, De Weaver, Maingain, Wattelet, Bacquelaine...
Cette morbide collections de nevroses qui nous gouvernent avec leur troubles anxieu, leur roubles dissociatifs, leur trouble psychosexuelle, leur troubles obsessionel compulsif.
Et en plus, ils sont tous... Si moche...
Cette élections, à tous le monde, ça a un peu fait l'impression d'un de ces mariage forcé que l'on organise dans des pays très loin d'ici.
C'est comme si on avait été une jeune fille devant choisir entre le vieux marchand qui pète au lit où l'arrière cousin qui ne se brosse pas les dents.
Bande de cons
Vous n'avez rien gagné du tout.
Si c'était possible, on reprendrait nos voix et on ne les donnerait qu'après les négociations,
à ceux qui aurait su être un peu intelligent
un peu sobre
un peu humain
Mais non donner c'est donner, reprendre c'est voler.
Vous aviez un chouette petit pays,
pas très grand mais bien équipé
de voisin plutôt sympa
bien situé
avec la mer,
avec la forêt
avec pas trop de charges
Vous aviez une chouette petit population,
par parfaite parfaite
Mais en gros, ce n'était pas des talibans non plus,
c'était pas des Contras
C'était pas des Tigre Tamoul
Une petite population de fabricant de praline
des marchand de kayak,
des chanteurs à texte
des comique parfois drôle
des styliste un peu punk
des postier plutôt poli
des sportifs en minijupe
de flics à moustaches
des tas de gens prêt à travailler plus à gagner toujours moins et à ne pas dire grand chose
Une petite population qui mélange le goût des mandarines à celui des spéculoose.
Une petite population qui n'a rien contre l'Eurovision ni les horodateurs.
Une petite population qui rend visite à ses grands parents le dimanche pour boire un café après le chicon gratin
Une petite population de buveur de bière et de joueur de kiker.
Une petite population qui emène ses enfants à Plakendael au printemps et à paradision en hiver....
Comme ça, sans ennuyer le monde,
en VW touran
Une petite population prévoyante qui à quelques euros sur un compte épargne et un concession au cimetierre.
Une petite population qui est plutôt toujours d'accord
et en gros une petite population qui ne veut pas d'histoire.
Et vous,
bande de cons,
tout ce que vous trouvez à faire,
ce sont ces petites réunions où l'on tourne encore plus en rond que sur un circuit Marklin
ce sont ces petits comités aussi stérile qu'un champs patate à Tchernobyl
ce sont ces petites réactions à chaud qui me rappel les crise de mon chat quand il n'aime pas la marque de ses croquettes
ce sont ces aires de petits tribun en solde
ce sont ces grands chevaux sur lesquelles vous montez et qui seront toujours comme ces petit poneys tristes de la foire du midi.
Tout ce que vous trouvez à faire, c'est de vous tirer dans les pattes pour gagner une floche qui vous donnera droit à un tour gratuit sur ce manège sinistre que vous appelez "politique"

Bande de nul
Alors moi,
J'ai eu une idée,
une grève,
une vrais grève,
une bonne grève
une grève de tout le monde tant que la politique Belge ressemblera à une conserve de rollemmops :
Les enfants n'iront plus à l'école
Femmes enceinte n'accoucheront pas
les déménageurs ne déménageront pas
navetteure ne navettez plus
Alcoolique n'alcoolisez plus
chauffeur ne chauffez plus
Pilote, mécanicien, traiteur, boucher, pêcheur, éboueur, esthéticienne, taxidermiste, stripteaseuse, scaphandrier, géomêtre expert, fleuriste, tradeur, opticien, huissier, substitut, gourou, prefet, trésorier, banquier, infographiste, ajusteur, analyste programmeur, technicien hotline, proxénète, dealeur, animateur, orthodontiste, urologue, animateur socioculturel, fossoyeur...
Et tous les autres....
Total Stand By
On arrête tous...
Et vous verrez que dans trois jour,
il feront moins les malins.

Source : http://gunzig.blogspot.com



Et quand c'est fini, il y a encore du Thomas Gunzig ...


thomas-gunzig-kuru.jpgKuru de Thomas Gunzig

" L'univers social de Fred se composait de cinq personnes, pas une de plus pas une de moins, qui chacune occupait une place précise dans le petit avion qui figurait sa vie. Fred le migraineux, Kristine l'intello, Paul la brute révolutionnaire, Pierre le clone souffreteux et Katerine, sa cousine, une vraie bombe. Une bande de héros pour dénoncer les horreurs de la répression capitaliste et, si possible, l'existence d'un grand complot mondial ...". Vous trouverez ici des déboires amoureux extraordinaires, du sexe, de la magie, de la politique, des gourous, des manifestations altermondialistes, des violences policières et des armes non létales.



thomas-gunzig-royaumes.jpg

Royaumes

de Thomas Gunzig

Cette histoire est truffée de moments pénibles, il y a du tabassage, de l'insulte, du croche-pied, de la menace, des armes en vente libre, des enfants drogués, des animaux morts par centaines, des trous dans la couche d'ozone, des accidents de la circulation, des erreurs judiciaires, des exécutions et bien d'autres choses. Quel point commun y a-t-il entre les espoirs déçus d'un réfugié clandestin, le désespoir d'un petit prince déchu et la catastrophe des thermes de Spa ?



thomas-gunzig-nom-de-code-super-pouvoirs.jpg

Nom de code Super-Pouvoirs

de Thomas Gunzig

Hugo, Élisa et Pedro, sont presque comme tous les adolescents. Ils mènent une existence sans histoire. Jusqu'au jour où l'un d'eux révèle au monde entier, lors d'une interview télévisée, qu'il a de super-pouvoirs. Tous trois doivent fuir : de terribles individus sont lancés à leur poursuite. Qui sont Hugo, Élisa et Pedro ? d'où leur viennent ces pouvoirs ? pourquoi sont-ils poursuivis ? Une enquête pleine de rebondissements ; une course-poursuite haletante.



L'élégance du hérisson de Muriel Barbery

"Je m'appelle Renée, j'ai cinquante-quatre ans et je suis la concierge du 7 rue de Grenelle, un immeuble bourgeois. elegance-du-herisson-muriel-barbery.jpgJe suis veuve, petite, laide, grassouillette, j'ai des oignons aux pieds et, à en croire certains matins auto-incommodants, une haleine de mammouth. Mais surtout, je suis si conforme à l'image que l'on se fait des concierges qu'il ne viendrait à l'idée de personne que je suis plus lettrée que tous ces riches suffisants. Je m'appelle Paloma, j'ai douze ans, j'habite au 7 rue de Grenelle dans un appartement de riches. Mais depuis très longtemps, je sais que la destination finale, c'est le bocal à poissons, la vacuité et l'ineptie de l'existence adulte. Comment est-ce que je le sais? Il se trouve que je suis très intelligente. Exceptionnellement intelligente, même. C'est pour ça que j'ai pris ma décision : à la fin de cette année scolaire, le jour de mes treize ans, je me suiciderai. "


homme-de-l-ombre-robert-harris.jpg

L'homme de l'ombre

de Robert Harris

Un écrivain professionnel est engagé pour rédiger les mémoires d'Adam Lang, le Premier ministre britannique resté le plus longtemps en exercice - et le plus controversé - de ces cinquante dernières années. A peine mis au travail, l'écrivain de l'ombre découvre des secrets que Lang n'a guère l'intention de révéler. Des secrets explosifs susceptibles de bouleverser la politique mondiale... Des secrets susceptibles de tuer.





fahrenheit-451-roman-ray-bradbury.jpgFahrenheit 451: Roman
de Ray Bradbury

Ray Bradbury, né en 1920, est l'écrivain de science-fiction le plus connu au monde. Ses romans et ses nouvelles ont été lus à des millions d'exemplaires dans presque toutes les langues de la terre. Passionné par l'image, il est aussi l'auteur de plusieurs scénarios pour le cinéma, dont celui de Moby Dick (John Huston), et a adapté nombre de ses récits pour la scène et la télévision. Ici on brûle les livres. Et voilà que Montag, le pompier pyromane, découvre les joies de la lecture. Il se met alors à rêver d'un monde meilleur où la littérature et l'imaginaire ne seraient pas bannis, devenant ainsi un dangereux criminel.


Le Désert de la grâce de Claude Pujade-Renaud

Janvier 1712. Alors qu’il chasse avec un ami dans les environs de Chevreuse, le médecin Claude Dodart est témoin d’un macabre spectacle. Sous escorte armée, des hommes de peine éventrent le cimetière de l’abbaye de Port-Royal-des Champs, entassent débris, charognes et ossements sur des charrettes qui prennent le chemin de la fosse commune de Saint-Lambert. le-desert-de-la-grace-claude-pujade-renaud.jpgLe roi Louis XIV (et l’opiniâtre ennemie de Port-Royal, Mme de Maintenon), ont donc permis que soit pourchassé jusque dans la mort un ordre injustement accusé de jansénisme. Claude Dodart relate ce sinistre épisode à Françoise de Joncoux. Surnommée “l’invisible”, elle est au centre de ces quelques amis de Port-Royal qui tentent de maintenir un lien épistolaire et spirituel entre les moniales dispersées ou exilées, de porter secours aux prisonniers et embastillés — prêtres ou laïcs qui, comme les plus célèbres Solitaires de Port-Royal (Blaise Pascal, Isaac Le Maistre de Sacy) ont adopté un mode de vie à l’écart du Siècle, opposant l’inviolabilité des consciences au pouvoir ecclésiastique et au dogme de l’infaillibilité papale, et se vouant à l’éducation, la traduction, l’écriture.

 

le-prince-de-lexington-avenue-james-sheehan.jpgLe Prince de Lexington Avenue
de James Sheehan

Du New York des sixties aux bayous de Floride, un roman noir ambitieux, par un nouveau venu virtuose. Dans la lignée d'un John Grisham ou du Dennis Lehane de Mystic River, un poignant réquisitoire contre la peine de mort, doublé d'un hymne à l'amitié. Dans le quartier de Lexington Avenue, on ne connaît qu'eux, Jack et Mickey, les deux petites terreurs. Le premier est débrouillard et beau parleur, le second est timide et très déterminé. Inséparables, ils multiplient combines et menus larcins. Jusqu'au jour où les choses tournent mal. Mickey est arrêté, Jack s'arrange pour échapper à la prison.


 

l-nterpretation-des-meurtres-jed-rubenfeld.jpg
L'interprétation des meurtres

de Jed Rubenfeld

1909 Sigmund Freud est à New York pour donner une série de conférences sur la psychanalyse. Au même moment, une jeune femme de la bonne société est étranglée après avoir été sauvagement torturée. Freud, fatigué, malade, en butte à l'hostilité de l'intelligentsia locale, se retrouve malgré lui impliqué dans l'enquête que mène l'inspecteur Littlemore. Des bas-fonds de Chinatown aux hôtels particuliers de Gramercy Park, ce thriller à l'intrigue impeccable nous plonge dans le New York en mutation du début des gratte-ciel.



       

Une volonté sans fléchissement :
Correspondance 1957-1960 (D'Hadrien à Zénon, II)
de Marguerite Yourcenar

" Une attention perpétuellement en éveil, une volonté sans fléchissement ", dit la lettre du 8 janvier 1957 à Henri Godard.
Ces vertus que Marguerite Yourcenar attribue à l'Hadrianus imperator sont aussi une-volonte-sans-flechissement-correspondance-1957-1960-Hadrien-a--Zenon-marguerite-yourcenar.jpgles siennes dans sa correspondance des années 1957-1960. Quelque trois cent cinquante lettres. la plupart écrites de Petite Plaisance, la petite maison du Maine : le reste au gré des voyages : Canada, Italie, Espagne, Portugal. Partout, cependant, c'est le souci de l'œuvre qui domine, qu'il faut poursuivre et peaufiner : la correspondance de Marguerite Yourcenar ressortit au journal d'écrivain. Mais l'écrivain n'entend se laisser dicter sa conduite par personne ; et surtout pas par le succès. Tandis qu'Hadrien s'éloigne, Marguerite Yourcenar se détourne en apparence de ce genre romanesque qui a fait sa notoriété : elle multiplie les essais les plus divers, assure leur diffusion, poursuit ses traductions de poètes grecs anciens ou modernes, s'attelle à une transposition française de negro spiritual.

 

Publicité non merci !

Ami lecteur, depuis aout 2014, Overblog impose de la publicité sur ce blog. Pour l'éviter il suffit de télécharger, puis d'installer Adblock dans votre navigateur. Compliqué ? Contactez l' EPN de Wellin ...

La Recherche

facebook-tellin-wellin.pngtwitter-tellin-wellinrss tellin wellin

Le profil

Le blog non officiel des bibliothèques de Tellin et Wellin. Heures d'ouverture : Wellin le vendredi de 13h30 à 18h30, Tellin le jeudi de 16h à 18h

Expos terminées

sorsdelordinaire-vignette.jpg

expo-graffiti