Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
20 juin 2008 5 20 /06 /juin /2008 20:57

Tout l'été, la bibliothèque de Wellin vous proposera les "Wellin Hip-Hop Days", avec dans un grand mélange une exposition graffiti,  des ateliers,  une promenade découverte, une sélection de livres hip-hop et un site internet dédié aux peintures murales de la région. Rendez-vous dans quelques jours pour le programme complet.

wellin hip-hop days


H
ip-hop : Mouvement culturel et artistique apparu aux États-Unis au milieu des années 1970 et qui, depuis, s’est diffusé dans le monde entier. Issu des ghettos noirs new-yorkais, il mélange des aspects festifs et revendicatifs. Les quatre principaux éléments de la culture hip-hop sont le rap, et plus généralement la musique hip-hop, le graffiti, le deejaying, le break dance et les autres danses hip-hop.

13 juin 2008 5 13 /06 /juin /2008 19:32
Bonjour à tous ! Il nous fait plaisir de vous présenter Pierre Vanhemelen.

Pierre Vanhemelen

Pierre Vanhemelen est né à Bruxelles le 14 janvier 1943 et habite Halma. Poète et auteur de contes fantastiques, il a été membre de l'Association des écrivains wallons, des écrivains belges et du Pen Club. Peintre, il a exposé ses toiles à la Sabena, dans la ville de Namur ainsi que dans sa galerie personnelle à Chastres.

L'auteur vient de publier deux nouveaux livres, bientôt disponibles à la bibliothèque de Wellin Tellin, dont voici une présentation.



Le Tombeau de la Foi
Editions de la Société des Ecrivains Français

Pierre Vanhemelen le tombeau de la foi

L’auteur renoue avec ses sujets de prédilection comme la sorcellerie, la vie, la vie après la mort, l’amour, la condition humaine, le sexe, la conscience liée à des repères politiques, historiques et environnementaux. Les contes fantastiques lui permettent d’extérioriser ses propres fantasmes.

Parodie amoureuse, excès de l’homme qui a voulu «écraser la bête immonde, reprendre la fauche de ce nouveau monde qu’il a semé et le voir fleurir aux quatre coins du monde, emportant avec lui son pardon »… La souffrance semble vouloir faire place à la joie de vivre, à l’espoir de changements, attitude positive caractérisant l’auteur dans ses démarches quotidiennes auprès des autres et face à lui-même.


La dialectique de l’auteur.

« Le tombeau de la foi » n’est pas une autobiographie de l’auteur, mais une observation constante de l’homme où se jouent le rire et la tristesse de notre humanité.

Ce sont des annotations griffonnées le soir au coucher.

Observations et mœurs des plus légères allant vers l’absence des couples, leur dislocation et l’abandon de leur foyer pour et par la recherche des plaisirs du sexe.

Mon écrit est l’expression de la vie, de la société, de l’éducation, de l’amour et du mariage. La pratique de la morale et de la religion, des théories qui ne sont pas forcément les miennes.

Philosophie du dégrossissement de la vie publique.

Hostilités, perfidies, humeurs intimes des événements de la vie sentimentale.

Je n’expose nullement la nudité de mon âme, mais j’utilise ce que j’observe et je m’adonne librement à la création fantaisiste.

La recherche du moi à travers moi est une quête sur mes pensées, ma réaction vis-à-vis du monde actuel. Un monde que moralement je désapprouve, dans sa sexualité à mes yeux plus bestiale qu’humaine.


Concernant l’ouvrage :

A prendre avec beaucoup d’euphémisme.

C’est par moments mon emportement euphorique.

Je tiens à estomaquer par l’agréable ou le désagréable, stupéfier souvent.

C’est mon panthéisme, système religieux et philosophique.

J’estime que mon écrit est un stimulant à faible dose.

Peut-être que pour certains je serais un homme faquin.

Mais j’avoue humblement que je suis personnellement assez fier de mes tirades satyriques et saugrenues.

J’y parle également su saphisme.

Prenons le finalement avec le sarcasme cru que j’y développe; éreintez mon ouvrage, prenez le pour une pochade, qu’importe, c’est ma version d’indignation où j’appelle un cul un cul.

Par mon écrit, je ne me considère pas être sous l’ire de dieu. Et je garde ma quintessence dans mon recueil. Qu’importe les quolibets. Ce sera le premier et certainement le dernier de ce style.

Je constate un grand intérêt pour mon ouvrage par une très jeune génération.

Pierre Vanhemelen, le 13 juin 2008.


Le Satyre de la Grotte et autres contes fantastiques
Editions Bénévent

Pierre Vanhemelen le satyre de la grotte


« Son physique était des plus agréables, son crâne était garni de deux, trois petites îles flottantes de cheveux séchés, parsemées d’une prolifération de plaies, boules et pustules qui lui donnaient l’apparence d’un crapaud. Ses mains lourdes étaient comme des bêches quand il creusait la terre, pour y chercher ce dont sa nature avait besoin : de racines ou de plantes ! »

Dans ce nouveau recueil, l’œuvre imagée et imaginaire trouve son inspiration dans le particularisme historique et l’environnement de l’auteur.




Les livres sont en vente chez l'auteur : pierrevanhemelen@hotmail.com

Sources :

http://www.servicedulivre.be/fiches/v/vanhemelen.htm
http://www.ardenneweb.eu
http://www.societedesecrivains.com




Publicité non merci !

Ami lecteur, depuis aout 2014, Overblog impose de la publicité sur ce blog. Pour l'éviter il suffit de télécharger, puis d'installer Adblock dans votre navigateur. Compliqué ? Contactez l' EPN de Wellin ...

La Recherche

facebook-tellin-wellin.pngtwitter-tellin-wellinrss tellin wellin

Le profil

Le blog non officiel des bibliothèques de Tellin et Wellin. Heures d'ouverture : Wellin le vendredi de 13h30 à 18h30, Tellin le jeudi de 16h à 18h

Expos terminées

sorsdelordinaire-vignette.jpg

expo-graffiti