Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
23 octobre 2007 2 23 /10 /octobre /2007 20:11

mendelsohn-les-disparus.jpg

Les Disparus

de Daniel Mendelsohn

Dans la famille de Daniel Mendelsohn, il y a un trou : en 1941, son grand-oncle, sa femme et leurs quatre filles ont disparu dans l’est de la Pologne. Comment sont-ils morts ? Nul ne le sait. Pour résoudre cette énigme, l’auteur part sur leurs traces. Le résultat ? Non un énième récit sur la Shoah, mais un formidable document littéraire, à la fois enquête dans l’Histoire et roman policier.





robberecht.jpg

La
Smala, tome 8 : La vie est belle
de Paulo et Robberecht

Ronald, le fils aîné, se découvre une attirance pour les garçons, tandis que Magali s’investit dans son groupe de rock et devient une fervente adepte de l’écologie. Pendant ce temps, Suzy découvre les avantages inédits des antidépresseurs, et s’offre une nouvelle vie dans l’univers virtuel du jeu « Double Life ». Quant à Odilon, il tente de rester zen malgré les sautes d’humeur de toute sa petite famille.

       



geluck marque du chat

Le Chat, tome 14 : La marque du chat

de Philippe Geluck

Grâce au talent de Philippe Geluck, LE CHAT (d'abord créé en Belgique en 1983 dans le quotidien Le Soir, puis popularisé initialement en France par le magazine (À Suivre) édité par Casterman) est devenu au fil des années un personnage extraordinairement populaire, connu de tous. Ses aventures, toujours sur format court (illustration, strip ou planche), sont faites d'aphorismes, de gags, de clins d'oeil ou de jeux de mots.




wellin-bertrand-5.jpg
Le Bar des Hirondelles
de Alain Bertrand
roman, Ed. Labor, Bruxelles, 2003.


Suite à un accident de vélo, Arsène, quinquagénaire féru de courses cyclistes et en mal d'aventures sentimentales, se voit recueilli sur la péniche de Mandragore, magicien de son état. Les deux hommes se lient peu à peu d'amitié, sans se douter que l'apparente tranquillité dont ils jouissent sera mise à mal par deux frères en colère et une maîtresse délaissée. Derrière ce roman aux allures de conte jubilatoire se lit l'histoire d'une certaine Belgique qui se retourne sur ses stéréotypes pour s'en moquer.


jeury-les-gens-heureux-ont-une-histoire.jpg


Les gens heureux ont une histoire

de Michel Jeury

A vingt ans, Fanny a mille questions à poser à la vie. A l'occasion d'un dialogue avec sa petite fille, le grand-père, en guise de réponse, expose la vie de la famille. Il relate les grands moments de la vie familiale, mélangeant passé et présent, temps de guerre et temps de paix, amours et blessures, déchirures et grands bonheurs.






Edgar--Ellen--Tome-4-La-vengeance-d-Animal.jpg



Edgar & Ellen, tome 4 : La vengeance d'Animal

de Charles Ogden

Animal se rebelle. Il refuse d'endurer les jeux cruels de ses maîtres plus longtemps. Il échafaude un plan machiavélique. La maison d'Edgar et Ellen est la cible d'un projet d'embellissement de la ville. Ellen semble ravie. Edgar mène l'enquête.




 

La-Couleur-maurice-d--rib--r--.jpg

La Couleur
de Maurice Déribéré

Sommaire :
Couleur et sensation
Les couleurs de la nature
La perception des couleurs
Le pouvoir des couleurs
Symbolisme et langage des couleurs
La colorimétrie
Repérages visuels et atlas
Conclusion
17 octobre 2007 3 17 /10 /octobre /2007 17:41
Dans le cadre de la Fureur de lire, Alain BERTRAND, de Bastogne, auteur du célèbre "En Province" (dont l'adaptation théâtrale fut un grand succès) et grand connaisseur de Simenon, rencontrera les lecteurs de la bibliothèque de Wellin le vendredi 19 octobre 2007 à 20h00. Soirée animée par Pierre BODSON, libraire du "Temps de Lire" à Libramont.
Entrée libre.

Le bibliothécaire et ses complices tiennent à en faire un événement
national, ils offriront des bières gratuites à tous les journalistes.

Oser déranger "l'ordre" rural et revisiter les stéréotypes du "bon vieux temps". Le Bastognard est la plume la moins conformiste de la mal nommée "littérature régionale".
Le Soir 14 septembre 2007.

wellin-bertrand-4.jpg
En province de Alain Bertrand récit, Le Castor astral, Bordeaux, 2005, coll. Escales du Nord. Prix Emma Martin 2006.

"A mes yeux, l'Ardenne n'est qu'un prétexte pour évoquer une certaine province dans ce qu'elle a d'universel. Plus précisément, ces chroniques devaient, dans mon esprit, répondre au vœu de Jules Renard : "Un livre moderne sur la campagne." On y trouvera des évocations de paysages, des portraits, des saynètes, des souvenirs, des fictions il s'agissait de poser un regard, et d'écrire sur le mode de la drôlerie, de la tendresse et de la poésie." A.B.



wellin-bertrand-1.jpg
Massacre en Ardennes de Franz Bartelt et Alain Bertrand roman, Quorum, Gerpinnes, 1999.

Souffrant d'un petit poil de dépression, Max décide de se refaire une santé en respirant l'air balsamique des Ardennes frontalières. Mais le village dans lequel il a choisi de s'installer est en état de guerre. Les opposants à la création d'une décharge multiplient les manifestations. C'est au cours d'une de celles-ci qu'un député français est assassiné. Les Français ayant pour principe d'être les premiers en toute chose, ce cadavre sera le premier d'une série où les Belges ne seront pas les derniers à mourir.


wellin-bertrand-2.jpgLa Part des anges de Alain Bertrand
roman, Le Castor Astral, Pantin-Bordeaux, 2000.

Le hameau de la Cense c'est un désert d'ardoise, d'épitaphes et de petits verres pris à l'ombre des rideaux jaunis. Sauf qu'en ce matin de Saint-Nicolas, la Louise charogne s'est écrasée au beau milieu du tas de fumier, raide morte, à la grande joie de Jules son voisin de toujours. Du coup, tout le voisinage se met à jaser, l'air d'en savoir très long sur cette mort pas très naturelle. Et quand la petite Pompon débarque une fille moderne sous tous rapports, la machine s'emballe. Il y a de l'amour dans l'air, des coups de fusil de chasse, un magot, et des touristes hollandaises.

 

wellin-bertrand-3.jpg
La lumière des polders de Alain Bertrand
récit, Arléa, Paris, 2003.

Au fil des saisons, le narrateur visite cette région avec une femme qu'il ne nomme pas, avec sa fille encore enfant, son fils adolescent, sans oublier un critique d’art, un amateur de bicyclette, et un prêtre octogénaire et aveugle. Leurs présence à ses côtés met en lumière toutes les facettes de l'insaisissable. Variations musicales sur une région unique, ces récits ne sont pas loin d'une déclaration d’amour au paysage, que chaque rencontre, chaque être, vient éclairer d’une lumière nouvelle.



wellin-bertrand-5.jpgLe Bar des Hirondelles de Alain Bertrand
roman, Ed. Labor, Bruxelles, 2003.


Suite à un accident de vélo, Arsène, quinquagénaire féru de courses cyclistes et en mal d'aventures sentimentales, se voit recueilli sur la péniche de Mandragore, magicien de son état. Les deux hommes se lient peu à peu d'amitié, sans se douter que l'apparente tranquillité dont ils jouissent sera mise à mal par deux frères en colère et une maîtresse délaissée. Derrière ce roman aux allures de conte jubilatoire se lit l'histoire d'une certaine Belgique qui se retourne sur ses stéréotypes pour s'en moquer.


wellin-bertrand-6.jpgMonsieur Blanche de Alain Bertrand
roman, Le Castor astral, coll. Escales du Nord, Bordeaux, 2004.

Monsieur Blanche n'a jamais eu de prénom. Ses camarades se demandent même s'il a une virgule dans le pantalon. Coincé par une mère abusive qui collectionne les boîtes à l'effigie des rois de Belgique, ce doux rêveur mène une existence étriquée jusqu'à ce que les habitants de la petite place de Sienne décident de l'aider à tomber amoureux. Cette chronique à mi-chemin entre le monde de Chagall et celui d'Amélie Poulain, pourrait s'exprimer par cette phrase : " L'amour, c'est surtout le rêve de l'amour.


Biographie complète : Alain Bertrand

Publicité non merci !

Ami lecteur, depuis aout 2014, Overblog impose de la publicité sur ce blog. Pour l'éviter il suffit de télécharger, puis d'installer Adblock dans votre navigateur. Compliqué ? Contactez l' EPN de Wellin ...

La Recherche

facebook-tellin-wellin.pngtwitter-tellin-wellinrss tellin wellin

Le profil

Le blog non officiel des bibliothèques de Tellin et Wellin. Heures d'ouverture : Wellin le vendredi de 13h30 à 18h30, Tellin le jeudi de 16h à 18h

Expos terminées

sorsdelordinaire-vignette.jpg

expo-graffiti